Commune de CHALAGNAC

L’église romane Saint-Saturnin de Chalagnac est construite au cours des XIe et XIIe siècles, périodes de calme relatif favorables à ce type de travaux. L’édifice subit de nombreuses retouches au cours des siècles.

Bien qu’elle soit de style roman, l’église Saint-Saturnin renferme des aménagements datant de l’époque gothique.

Au cours de la guerre de Cent Ans, le pays vernois subit de nombreuses attaques opposant les camps français et anglais et les villages comme Chalagnac en font les frais. L’église est alors remaniée, d’une part en raison des dommages causés par des affrontements, d’autre part pour lui apporter des améliorations techniques et esthétiques. D’ailleurs, un appareillage différent signale ces remaniements successifs de l’église.

L’entrée dans l’église de Chalagnac se fait par un petit portail surplombé d’une ouverture de forme ronde. La nef se termine quant à elle par une abside arrondie.

La façade principale est percée de trois baies en plein cintre ornées de voussures retombant sur des colonnettes. Sous cette rangée de baies se trouve une dernière baie en plein cintre (claire-voie), située à mi-hauteur. Elle est plus grosse que les autres mais taillée sur le même schéma.

Son clocher, situé à la croisée du transept, est surmonté d’une tour abritant les cloches. Cette tour est percée, sur chacune de ses façades, de trois fenêtres hautes en plein cintre, sous le faîte du toit.

En Périgord, nombreuses sont les églises marquées par des remaniements successifs. Celle de Chalagnac en est un bon exemple.